amphigouri


amphigouri

amphigouri [ ɑ̃figuri ] n. m.
• 1738; o. i.
Vx Écrit ou discours burlesque rempli de galimatias.
Littér. Production intellectuelle confuse et incompréhensible.

amphigouri nom masculin Littéraire. Langage ou écrit obscur, embrouillé, peu intelligible. ● amphigouri (synonymes) nom masculin Littéraire. Langage ou écrit obscur, embrouillé, peu intelligible.
Synonymes :
- phébus

amphigouri
n. m. RHET Discours, écrit confus et obscur.

⇒AMPHIGOURI, subst. masc.
A.— LITT. Discours ou écrit burlesque, volontairement obscur ou incompréhensible :
1. ... l'homme étranger à la France, à qui l'on présenterait cette peinture, n'y verrait qu'un burlesque amphigouri, composé de disparates plus ou moins ingénieuses : ...
V. DE JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 5, 1814, pp. 278-279.
2. La publicité du milieu du siècle est « lettrée ». Elle vante les qualités d'un produit; l'éloquence, voire la rhétorique, voire l'amphigouri sont ses plus précieux adjuvants pour atteindre les clients, car il s'agit de persuader. L'image apparaît bien, mais comme un accompagnement ornemental.
R. HUYGHE, Dialogue avec le visible, 1955, p. 46.
POÉSIE., vx. Petite pièce parodique écrite en galimatias, dans laquelle sont reproduites les rimes du morceau que l'on veut pasticher. Un amphigouri composé sur un air d'opéra (Ac. 1835, 1878, 1932 et BESCH. 1845) :
3. On suivrait pourtant, si on l'osait, et l'on retrouverait sans peine cette école de Regnier et du Parnasse satyrique dans les chansons manuscrites du règne de Louis XIV, dans les couplets et les épigrammes de J.-B. Rousseau et de Piron, et jusque dans les amphigouris de Collé.
Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Tableau hist. et écrit. de la poésie française et du théâtre français au XVIe s., 1828, p. 143.
B.— P. ext. et fam. Propos ou écrit involontairement confus et inintelligible en raison de l'incohérence des idées et de l'expression. Je n'ai rien compris à ce discours. C'est un amphigouri d'un bout à l'autre (Ac. 1835, 1878, 1932) :
4. Les pages où M. Guizot veut s'écarter du rôle historique, et s'engager dans la politique sociale, sont des amphigouris où l'on trouve autant de balourdises que de lignes : qu'on en juge par la note ci-bas, où j'analyse seulement douze absurdités d'une des pages de M. Guizot.
Ch. FOURIER, Le Nouveau monde industriel, 1830, pp. 47-48.
5. ... hier à la représentation du Roi et le Laboureur, tragédie nouvelle (...) on a commencé à sept heures. De mémoire d'homme on n'a vu amphigouri pareil : ni plan, ni action, ni style.
STENDHAL, Correspondance, t. 1, 1842, p. 26.
C.— Expr. partic.
Sans amphigouri. Sans ambages, simplement :
6. Daourdjed s'interrompit; il avait gagné du temps, combiné son stratagème. Il déclara sans amphigouri : ...
A. ARNOUX, Rêverie d'un policier amateur, 1945, p. 20.
Arch., avec une nuance laud. Avoir de l'amphigouri. Avoir une éloquence bien sonore :
7. Un jour, chez Mme de Montbagon (...) on trouve sur le tapis deux poulets qu'on lut sans vergogne et qu'on apprécia, car ils avaient du tour, de l'amphigouri...
J. DE LA VARENDE, Anne d'Autriche, 1938, p. 120.
DÉR. Amphigourisme, subst. masc. Manie de l'amphigouri; amour de l'amphigouri. Cf. E. et J. DE GONCOURT, Journal, [24 janv. 1876], Paris, Charpentier, 1891, p. 254 : tomber dans l'amphigourisme; M. AYMÉ, Le Puits aux images, 1932, p. 133 : dénoncer l'amphigourisme. Lar. 19e le donne comme néologisme.
Prononc. ET ORTH. :[]. FÉR. Crit. t. 1 1787, s.v. amphigouri fait observer : l'Acad. 1778 écrit Amfigouri. Plusieurs écrivent Amphygouri : mais puisqu'on écrit amphibie, amphibiologie, amphithéâtre, etc. avec ph et i, il faut pour être conséquent écrire amphigouri.
Étymol. ET HIST. — 1738 « discours ou écrit burlesque » (Ch.-F. PANNARD, L'Amphigouri ou les trois prologues, op. comm., ... Repr. Foire St Laurent, 30 juin 1793 d'apr. G. von Proschwitz ds St. Neophilol., t. 27, p. 227); 1748 (COLLÉ, Journal et Mémoires, éd. H. Bonhomme, Paris, 1868, t. 1, p. 41, ibid. : Tu sens bien, mon cher, que ces deux vers appartiennent à Cocatrix; c'est de bons amphigouris, bien boursouflés, bien sonores, bien bons).
Orig. obsc. L'étymol. proposée par EWFS2 : gr. « autour » et « parler en public » avec influence de allégorie, fait difficulté sur le plan phonét., -ou- demeurant alors inexpliqué; l'influence de brouillamini, pot-pourri serait plus vraisemblable.
Amphigourisme, 1866 (Lar. 19e).
STAT. — Fréq. abs. litt. :14.
BBG. — ALLEAU 1964. — BACH.-DEZ. 1882. — BAILLY (R.) 1969 [1946]. — BAR 1960. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — BÉNAC Dissert. 1949. — BOISS.8. — BOUILLET 1859. — FÉR. 1768. — Gramm. t. 1 1789. — LAV. Diffic. 1846. — PRÉV. 1755 (s.v. amphigourie).

amphigouri [ɑ̃figuʀi] n. m.
ÉTYM. 1738; orig. obscure, probablt de amphi « autour » (idée de « entortillé »; → Amphibologie), l'élément -gouri étant mal expliqué : du grec agoreuein « discourir » ( ?) ou (Guiraud) de se gorrier « s'habiller avec recherche », d'un rad. gorr- (engourrit « en vogue »).
1 Vx ou didact. Écrit ou discours burlesque rempli de galimatias.
1 Comme nous ne nous entendions point l'un l'autre, nos entretiens à ce sujet étaient autant d'énigmes et d'amphigouris plus que risibles. Elle fut prête à me croire absolument fou (…)
Rousseau, les Confessions, t. II, L, 7.
2 On pourrait cependant, pour élaguer un peu les tortillages et les amphigouris, obliger tout harangueur à énoncer au commencement de son discours la proposition qu'il veut faire (…)
Rousseau, le Gouvernement de Pologne.
2 (Style soutenu). Production intellectuelle confuse et incompréhensible; éloquence pompeuse et embrouillée.
3 Le plus abstrus sonnet de Mallarmé n'est pas plus difficile à comprendre que, pour le spectateur non prévenu, non apprivoisé par avance, l'enchevêtrement de cet amphigouri sublime.
Gide, Voyage au Congo, in Souvenirs, Pl., p. 820.
4 C'est le ramassis de tout ce que le romantisme, le naturalisme, le journalisme, la vulgarisation technique par le magazine, la rhétorique de réunion publique, l'amphigouri philosophique et le pathos de la critique d'art ont mis au monde en fait de truismes.
J.-R. Bloch, Deux hommes se rencontrent, p. 227.
Caractère de ce qui est confus et inintelligible. || Parler sans amphigouri.
5 Il n'est pas surprenant, dans ces conditions, que la culture française, jadis la première du monde, sombre dans l'ésotérisme et l'amphigouri.
Jean Ferniot, Pierrot et Aline, p. 300.
DÉR. Amphigourique, amphigourisme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • amphigouri — AMPHIGOURI. s. masc. Discours dont les mots ne présentent que des idées sans ordre, et n ont aucun sens déterminé. Il est familier …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Amphigouri — L’amphigouri (substantif masculin) est une figure de style consistant en un discours, texte ou dessin volontairement obscur ou inintelligible à visée burlesque. L origine étymologique du mot n est pas connue, probablement forgé, à l image de la… …   Wikipédia en Français

  • amphigouri — Amphigory Am phi*go*ry, n. [F. amphigouri, of uncertain derivation; perh. fr. Gr. ? + ? a circle.] A nonsense verse; a rigmarole, with apparent meaning, which on further attention proves to be meaningless. [Written also {amphigouri}.] [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • AMPHIGOURI — s. m. Discours, écrit burlesque et inintelligible, fait à dessein. Un amphigouri composé sur un air d opéra.   Il se dit aussi d Un écrit ou d un discours dont les phrases, contre l intention de l auteur, ne présentent que des idées sans suite,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AMPHIGOURI — n. m. Discours, écrit burlesque et inintelligible fait à dessein. Un amphigouri composé sur un air d’opéra. Il se dit aussi d’un écrit ou d’un Discours dont les phrases, contre l’intention de l’auteur, ne présentent que des idées sans suite et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • amphigouri — (an fi gou ri) s. m. 1°   Écrit burlesque et qu on remplit de galimatias. Un plaisant amphigouri. 2°   Discours dépourvu d ordre et de sens. •   Pour élaguer les tortillages et les amphigouris, J. J. ROUSS. Pol. 7. ÉTYMOLOGIE    Origine inconnue …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • amphigouri — /am fi goor ee/, n., pl. amphigouris. amphigory. * * * …   Universalium

  • amphigouri — am·phi·gou·ri …   English syllables

  • amphigouri —   n. a nonsense verse or burlesque composition with no meaning …   Dictionary of difficult words

  • amphigouri — noun see amphigory …   Useful english dictionary